Alimentation et hypertension.

Un régime  dédié et hygiène de vie permettront une meilleure prise en charge de l’HTA et une diminution des médicaments.

 

L’arrêt du tabac est un impératif qui permet de diminuer la TA.

 

Modérer la consommation d’alcool

Bien que l’alcool produise un effet hypotenseur rapide après sa consommation, il fait monter la pression, de 10 à 15 heures après sa consommation. Prendre plus de 3 consommations par jour pour les hommes, et 2 pour les femmes, est associé à une tension artérielle élevée.

 

Pratique d’une activité physique régulière

L’activité physique permet de réduire la pression artérielle. On recommande de 30 à 60 minutes d’exercices dynamiques d’intensité moyenne (marche, vélo, nage) de 4 à 7 fois par semaine.

Limiter la consommation de café, de thé, chocolat

 

Alimentation: adoption d’un régime alimentaire riche en légumes et en fruits, pauvre en graisses saturées et en cholesterol.

  • La consommation régulière de poisson (3 fois par semaine) et d’huiles végétales riches en acides gras insaturés (mélange en quantités égales d’huile d’olive et d’huile de colza) est préconisée chez les patients hypertendus. Dans la durée, l’augmentation d’apport en oméga-3 provenant de ces huiles et du poisson peut abaisser les niveaux tensionnels.
  • Augmentation des fibres alimentaires solubles par rapport aux fibres insolubles: privilégier Avoine cuite (gruau), céréales d’avoine (ex. : Cheerios), pain de son d’avoine, orge perlé cuit, quinoa cuit, crêpe de sarrasin, pain de seigle pâle, pain sarrasin noir (pumpernickel), son d’avoine, céréales chaudes, navet cuit, asperges cuites, brocoli cuit, choux de Bruxelles cuits, haricots verts cuits, oignon cuit, patates douces cuites, artichaut cuit, mangue, orange, pamplemousse, pêche, poire, pomme, psyllium.

Aliments déconseillés

Potages, crèmes et bouillons standards du commerce, extraits de bouillon (cube, poudre ou concentré)

Viandes et produits de la pêche en conserve, salés, fumés : bacon, jambon, saucisses, etc.Langues marinées, rognons, anchois, sardines, crevettes, caviar, homard, pétoncles, palourdes, crabe, filets de poisson congelés, surimi, succédanés de l’oeuf

Haricots au lard ou à la sauce tomate en conserve, haricots de Lima congelés avec sel, légumineuses en conserve, noix et graines salées, beurre d’arachide salé (standard)

Lait concentré sucré, babeurre, lait maltéSubstituts pour le petit-déjeuner

Poudre pour boissons au chocolat

Tous les fromages avec sel


Craquelins salés ou non, biscottes ordinaires, biscuits à la levure chimique, crêpes, gaufres du commerce et autres produits de boulangerie contenant du bicarbonate de sodium, de la levure chimique, du sel ou du glutamate monosodiqueCéréales à cuisson instantanée


Légumes préparés avec du sel, légumes en conserve standards, pommes de terre instantanées, choucroute, jus de tomate et de légumes, pâte de tomate et sauce tomate du commerce, légumes si congelés avec sel tels que pois verts, etc. (vérifier l’étiquette)Légumes marinés

Desserts préparés commercialement, biscuits, pâtisserie et gâteaux préparés avec des composés de sodium (bicarbonate de sodium, levure chimique, sel)

Gras de bacon, lard salé, mayonnaise, sauce à salade et vinaigrette du commerce

Eaux embouteillées à haute teneur en sodiumb, Club sodamdPas plus d’une bouteille par jour (360 ml) : soda mousse, 7-Upmd, Spritemd

Sel, sel au céleri, céleri en flocons, sel à l’oignon, sel à l’ail, sel aux légumes de type Herbamare, glutamate monosodique, sauces : barbecue, et autres sauces du commerce, ketchup, moutarde, relish, marinades, olives, attendrisseurs de viande

Levure chimique, bicarbonate de soude, poudres et sirops du commerce pour boissons au chocolat, croustilles et maïs éclaté salésTous les produits qui contiennent des composés de sodium en quantité appréciable

 


Mis à jour le 22 Janv. 2017